19 août.

Aujourd'hui je rejoins la Bretagne en voiture, 560 km de route pour arriver à Malestroit dans les Côtes d'Armor. Bienvenue en Bretagne, il pleut! bon c'était prévu, demain il devrait faire soleil. Je m'installe au camping où j'avais réservé un lodge (tente montée sur un plancher en bois et renfermant un lit confortable)  le gite d'étape étant complet et je n'ai pas envie de monter la tente sous la pluie avant même le départ! Je laisse ma voiture dans un parking municipal attenant avec l'autorisation de la police municipale qui enregistre le numéro d'immat et mon numéro de portable au cas où. Pour bien commencer je vais me restaurer...dans une crèperie! et à 20h après une rapide visite de la ville je suis au lit, il faut être en forme demain même si la première étape semble à priori très facile.

Contrairement aux précédents périples je ressens quand même une certaine appréhension à partir 2 semaines dans une ambiance plus ou moins confinée (masque obligatoire dans les lieux publics, distanciation sociale, places limitées dans les gites, dans les restos...), je n'ai pas cette impression de totale liberté habituelle. Cependant je sais que dès que j'aurai enfourché le vélo j'oublierai cette morosité qui a envahi notre quotidien pour me consacrer à 100% à mon aventure.

L'Oust traversant Malestroit
Lodge au camping

 

Retour à l'accueil