Etape 10: St Nic - Quimper

29 août.

Nuit pas terrible, disons-le j'ai très mal dormi! pourquoi? En tout cas ce n'est pas bon pour la récupération et effectivement je vais ramer toute la journée, vous me direz ça tombe bien vu que je suis à la mer, mais non je vais ramer...sur le vélo! de plus le petit dej est un peu court: un café soluble, quelques biscuits et un riz au lait qu'il me reste. Ce sera difficile de trouver autre chose dans la matinée, même si je suis en bord de mer y'a plus un chat en cette période donc commerces fermés! Départ à 9h, il fait soleil et 14° mais avec un petit vent du nord ça caille! Je vais longer la mer d'Iroise pendant 15 km, elle est très belle avec ce soleil. C'est marée basse la mer est éloignée et les plages immenses. Le GR emprunte différents types d'itinéraires: sentiers côtiers, routes, plages...Parfois il est étriqué et accidenté dans les rochers, heureusement il n'y a personne à croiser. Le VTT n'a pas l'air interdit, en tout cas je ne vois pas de panneaux. Le GR 34 que je suis mène à Douarnenez par les plages et comme je ne tiens pas particulièrement à traverser la ville je bifurque un peu avant plein Est par la route pour rejoindre le GR38 qui me mènera à Locronan où je parviens en fin de matinée. Je dois mettre un masque😷 , obligatoire pour traverser le bourg, classé "petite cité de caractère" et "plus beau village de France". Certes très touristique mais agréable en cette période calme. Je prends une petite heure pour visiter et faire quelques emplettes, gastronomiques ou pas. Entre autres j'achèterai une part de Kouign- amann, spécialité de la région confectionnée avec du beurre, du sucre et du beurre et encore du sucre et du beurre 😂. Je le déguste à la sortie du village, un régal! Un petit café au bar du coin et je repars via le GR 38 que je suivrai jusqu'à Quimper avec quelques variantes dont l'une me mène dans une propriété privée que je traverse ni vu ni connu sinon c'était un détour de plusieurs kilomètres.

L'après-midi est dur car je n'ai pas de jambes (effet Kouign-amann ou manque de repos?) et je fais plusieurs poses pour mieux repartir. En fin d'après-midi j'arrive à Quimper que je traverse en plein centre pour arriver face à la gare où j'ai réservé un hôtel pour mieux récupérer car ensuite il me restera 220 km sans hébergement trouvé donc certainement en camping sauvage. La chambre est exigüe, le prix aussi donc ça me convient. En soirée je pars en centre-ville à pied et je vais me restaurer dans une crêperie choisie au hasard (les crêperies sont nombreuses à Quimper) et j'ai fait le bon choix, les crêpes sont extra, copieuses, bio et à prix raisonnable, j'en mange 2 salées et une sucrée pommes caramel beurre salé 😛 avec une bolée de cidre je vais pouvoir faire un gros dodo (enfin c'est ce que je croyais...)

Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Etape 10: St Nic - Quimper
Retour à l'accueil